Vintage white 50s skirt dress wedding pleated white asymmetrical 1950s T1 top size Bridal sleeve gown large embossed wedding long medium Wnz14Ay Vintage white 50s skirt dress wedding pleated white asymmetrical 1950s T1 top size Bridal sleeve gown large embossed wedding long medium Wnz14Ay Vintage white 50s skirt dress wedding pleated white asymmetrical 1950s T1 top size Bridal sleeve gown large embossed wedding long medium Wnz14Ay Vintage white 50s skirt dress wedding pleated white asymmetrical 1950s T1 top size Bridal sleeve gown large embossed wedding long medium Wnz14Ay Vintage white 50s skirt dress wedding pleated white asymmetrical 1950s T1 top size Bridal sleeve gown large embossed wedding long medium Wnz14Ay
MAP Le Forum international Galien en novembre à Dakar GNA Six people drown in Ankonim River at Sereso-Adagya GNA President honoured for implementing free SHS GNA Extra curricula activities won’t change under double track system AIP Côte d’Ivoire: L’artiste congolais Héritier Watanabé invite les Ivoiriens à découvrir son savoir faire samedi AIP Côte d’Ivoire: La deuxième édition des journées de mobilisation des médias contre le cancer du sein lancée AGP Après le suicide d’un animateur de Radio Gabon, le ministre de la Communication appelle au recueillement Ouagadougou Politique et société, en vedette dans les quotidiens burkinabè AIB Burkina : Nouvelle nuit d’attaques dans la Komondjari MAP La coopération entre la Chine et le Maroc renforcera le partenariat sino-africain (M. Mezouar)
1950's wedding dress 50's Vintage white embossed long sleeve pleated skirt asymmetrical top Bridal gown white wedding medium size



* white embossed print



* asymmetrical top



* 3/4 sleeve



* pleated skirt



* unlined



* side metal zip







best fit medium large



size marked **



fabric cotton







label **







bust 39" - 100 cm



waist 31" - 79 cm



hip open



length 45" - 115 cm



sleeve 17.5" - 45 cm



shoulders 15.5" - 40 cm







Excellent vintage condition for their age, no holes, spots or other damages.







Model size Small *bust 88 cm - 34" waist 64 cm - 25" height 1,58 m - 5'2"







Please note:



**All vintage items are sold in as-is condition.



**Real colors may differ from their appearance on your display.



**We ship worldwide via Priority Mail (UkrPoshta) from Ukraine, Europe, so please allow 2 to 4 weeks delivery time.



**We do not offer returns/refunds - please read the description carefully before purchase.



**If you have any questions, more pictures or measurement, please ask us!







All sales final.



*******







Thank you for visiting us!

  7 Septembre      4        Media (1910),

   

Ouagadougou, 7 sept. 2018 (AIB)-Les quotidiens burkinabè de ce vendredi commentent l’actualité nationale marquée par des faits de société, sans oublier la politique, notamment la conférence de presse animée la veille par l’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition).

«Polémique autour de la date du référendum constitutionnel : l’UPC dénonce +une dérive du président de la CENI+», affiche le journal privé Le Pays.

Ce quotidien rapporte que l’UPC, au cours d’une conférence de presse, hier jeudi, à son siège à Ouagadougou, s’est prononcé relativement «aux sujets qui font des gorges chaudes actuellement, à savoir la question sécuritaire, la polémique sur la légalisation de l’avortement et ce qu’elle appelle +une dérive du président de la Commission électorale nationale indépendante(CENI), Newton Ahmed Barry+».

A ce propos L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina arbore : «Fonctionnement de la CENI : Newton Ahmed Barry est un danger pour notre démocratie», reprenant ainsi, un extrait de la déclaration de Moussa Zerbo, porte-parole nationale de l’UPC.

De son côté, Aujourd’hui au Faso mentionne en manchette que selon l’UPC, «le gouvernement a échoué dans sa mission sécuritaire».

Le même journal privé évoque le retrait des parcelles de Ouaga 2000, objet d’une conférence de presse, animée la veille par le ministère en charge de l’Habitat, en collaboration avec la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR).

gown pleated embossed top 1950s T1 dress wedding medium Bridal long sleeve size skirt wedding white white 50s Vintage large asymmetrical Aujourd’hui au Faso titre : «Retrait de parcelles à Ouaga 2000 : La SONATUR s’explique», là où Le Pays souligne : «Parcelle non mises en valeur dans la zone A de Ouaga 2000 : La SONATUR hausse le ton».

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya fait remarquer que «la SONATUR menace de retirer plus de 3000 parcelles» de la zone A de Ouaga 2000.

Le même journal public consacre sa manchette aux attaques terroristes à l’Est du pays, titrant : «l’activité économique, l’autre victime».