JML /// Les projets - The projects (Cliquer içi pour retour arrière) | Bouddhas / Cieux Photos Showroom |
Présentation de la Collection

Présentation de la Collection
BOUDDHA – LA LUMIÈRE DE LA CONSCIENCE, LE TEMPS D’UN RÊVE - Expositions janvier 2012-Mars 2013

Chacun de nous possède un œil différent percevant ce que nous pensons être la réalité. Notre réalité personnelle est empreinte de dualité et se réfère à nos systèmes de croyances, notre éducation et nos références culturelles. Notre œil est « personnel ».

Puis, il y a le regard de la vérité lorsque nous sommes UN, non divisé, non sujet au mirage des interprétations personnelles. La perception juste est vérité. Le monde que nous voyons ne fait que refléter notre propre cadre de référence intérieure.

Lors de mes séjours au Myanmar (Birmanie), au Cambodge, en Thaïlande et en Inde, j’ai été surpris par la lumineuse présence que ces « images » de Bouddha dégagent. En me recueillant devant chacune d’elles, j’ai pu faire l’expérience à chaque fois d’une facette variée de l’énergie de la sagesse, ce que Bouddha a incarné il y a plus de 2 600 ans et incarne toujours en tant que véhicule divin. Il est toujours d’ailleurs le plus évolué des Maîtres. Avec Maitreya, le Bouddha est celui qui a atteint le premier l’illumination sur notre planète Terre, au sein de notre Hiérarchie spirituelle. D’une statue émanait la bonté, d’une autre la douceur, la simplicité, la tranquillité, la générosité, parfois le détachement ou la joie intérieure, etc… Chacun de ces aspects divins complémentaires faisait écho en moi, comme je me concentrais sur l’objectif de mon appareil photo.

C’était comme si en tentant de capter l’essentiel, je recevais le concentré d’énergie accumulée par les nombreux fervents recueillis pendant des siècles devant ces représentations de Bouddha. À travers ces immenses statues (certaines font plus de 80 pi. de haut), on accède à une infime parcelle de sa pensée, son être, sa présence. Telle une ligne privilégiée pour le rejoindre et l’expérimenter, faire UN avec lui pendant quelques instants et faire abstraction de notre personnalité ou petit soi, le retrouver intérieurement… sagesse et amour.

Dans ma recherche personnelle en photographie, au fur et à mesure que cette maîtrise devenait plus consciente, j’ai toujours essayé de démontrer à quel point nous adhérons à un système basé sur la dualité, les paires d’opposés, plutôt qu’expérimenter l’Unité.

Dans mes photos, cette idée et compréhension sont rendues par les clairs obscurs, par les nuances de noirs (l’infini ou l’absence de lumière), les couleurs de contrastes intenses, où la lumière et conscience sont en fait le vrai sujet. La même recherche de cette lumière m’a guidé dans ces photos de paysages prises pour la plupart en plein milieu de l’océan, dans la solitude et le recueillement de l’aube et de l’aurore comme j’attendais les premiers ou les derniers rayons de lumière de l’astre solaire, une entité vivante très évoluée que j’associe de façon archétypale ici à Bouddha, et qui nous apporte chaque jour sa chaleur, son amour, sa sagesse.

La lumière légendaire de Bouddha transmet pour nous les rayons de cette divinité solaire. Elle est pour nous la source de notre lumière intérieure. A l’instar de ces sublimes paysages ensoleillés, le feu de notre conscience se lève et se couche chaque jour ainsi qu’à chaque vie de nos incarnations successives.
Un gros nuage au loin qui laisse échapper une pluie représente dans ce vocabulaire imagé symbolique une bénédiction. Le reflet dans l’eau, lui, représente la conscience éclairée et immanente si l’eau est calme (les corps mental et émotionnel sont alors maîtrisés et la conscience peut s’étendre, la pensée est créatrice). Par contre si l’eau est agitée elle symbolise plutôt les émotions où l’ego prend le dessus et nous empêche de rester centré tandis que nous glissons dans l’énergie de la peur ; nous sommes alors en réaction. Ainsi, ces levés ou couchés de soleil sont choisis avec minutie (parmi une banque de plusieurs milliers de photos de soleil à travers mes voyages autour du globe) afin d’être parfaitement pairés à la photo de Bouddha dans son environnement. Ils sont l’écho et la représentation conscientielle de la Lumière qui s’impose et repousse notre ombre intérieure, l’obscurité et que nous partageons tous. De même, les nuages (composés de vies élémentales) représentent pour moi l’état intérieur, (nos corps émotionnel ou mental ) sur lesquels la lumière de la conscience peut agir, pour les dissiper et atteindre une maîtrise intérieure. Dans les paysages aux frontières à l’infinie, les nuages sombres représentent l’inconscient collectif sur lequel la lumière de la conscience des maîtres ou du Soi agit. Ici la couleur très particulière des paysages est utilisée pour sa qualité vibratoire première, étant la continuité de l’énergie en action caractéristique et particulière de chacun des sites de Bouddha. Pour bien imager que ces paysages changent constemment puisqu'ils représentent nos états d'ames, j'ai imprimées ces photos sur papier métallique perle qui a la particularité de faire miroiter les couleurs suivant la lumière présente dans la pièce et comme on se déplace devant l'oeuvre. Ceci recré plus fidèlement la beauté changeante et évanescante de ces paysages marins vivants.

J’essaie de refléter sur papier l’état intérieur, la profondeur du sujet de la photo, pour y jeter une nouvelle lumière, la voir avec le recul des yeux de l’esprit, détaché, sans jugement ni association, plutôt qu’avec les yeux du corps et de l’ego, pour la voir de l’intérieur.

En changeant ainsi ma perspective et ma vision, cette nouvelle lumière permet de révéler le mirage intérieur existant et de transcender alors la croyance. « En fait, nous vivons un rêve (de la même manière, l’impression de ces photos en est un), nous pouvons à tout moment nous éveiller à l’ UN , et faire de cette lumière d’amour et de sagesse notre nouvelle conscience unificatrice. »

Nous cherchons tous inconsciemment à élargir le champ de notre conscience, de vie en vie, de rêve en rêve, pour nous rapprocher de l’Unité Divine et faire nôtres ses aspects ou qualités, même dans l’instant d’une photo ! Mon travail dans mes différents thèmes abordés en photographie, essaie de présenter l’essence des choses et leur qualité vibratoire première en tant que couleur/énergie qui agit en nous et se traduit par un mouvement intérieur ou une action si le sujet observé monte à notre conscience.

Comprenant que ces photos sont des invitations, je vous convie à votre tour à y entrer comme dans un passage ou dans un rêve, à traverser cette fenêtre, pour y faire l’expérience de la lumière et vous laisser toucher.

Étant aussi au plan professionnel designer-décorateur, j’ai pris ces photos, telles des empreintes de Bouddha, dans l’intention de les voir opérationnelles, comme si elles apportaient un rayon de lumière qui traversait votre lieu d’accueil , une fenêtre chez vous, en vous… « Seules les créations de lumière, élevant la conscience, sont réelles pour moi…car elles nous rapprochent de la vérité. » J’ai toujours pensé que le plus beau cadeau que l’on puisse offrir à quelqu’un, c’est de lui souhaiter de rencontrer son âme dans cette vie. Ainsi si ces photos peuvent en assister certains à contacter vibratoirement leur âme, j’en serais heureux.

Dépendant des modèles,elles peuvent être commandées en différents formats standards dans une édition de 40 exemplaires ch.( 2 photos pairées de 14’’x 18’’ sous verre avec encadrement laqué NR = L.42'' x H.19,5'' env. encadré), (2 photos papier métallique, montées entre 2 plexi indépendant de 24’’x 31’’ ou 34'' ch., sans moulures). Certaines sont disponibles sur commande en plus grand format jusqu’à L.5' ou 7' chaque photo (exemplaire unique), pour émaner une plus grande présence, avec révérence, pour « éclairer » votre pièce, ‘’votre intérieur ’’ .

En vous imprégnant d’un de ces ‘’paysages Bouddhiques ‘’ pour en faire l’expérience, certaines personnes ressentent un déclic au niveau cellulaire/mémoriel et choisissent de faire de ces pays de provenance lointaine, leur prochain voyage car elles peuvent nous toucher intérieurement jusqu’à l’âme. Bon voyage, puisse la lumière de la conscience de Bouddha vous éclairer …le temps d’un rêve.

Merci pour votre visite et de partager votre intérêt pour l’Unité avec moi .

Jean Michel Laberge, photographe
Bur. 514-488-5124


NOTE - Extraits :
L’âme est l’aspect conscience de l’Être triple – esprit, âme, personnalité – que nous appelons l’homme. Elle est la source du sens de l’identité. Cependant, ce n’est que sur le plan où vit la personnalité que le sentiment de l’identité séparée et personnelle demeure. L’âme n’a aucun sens de la séparation mais, par l’intermédiaire de son véhicule, le corps causal, elle est consciente – même si c’est de façon tout à fait impersonnelle – de chacun des efforts, des accomplissements ou des échecs de chaque incarnation.

Nous réalisons finalement que l’âme elle-même est une lumière dans une lumière plus grande encore, un feu dans un feu plus grand encore. Ce feu est conscience. Telle est la nature de l’âme.

L’âme est un feu, un grand vortex de forces ignées qui se reflètent sur les plans inférieurs en tant qu’individus en incarnation. Telle est notre nature : un reflet de ces forces ignées.

La matière est le véhicule pour la manifestation de l’âme sur ce plan d’existence, et l’âme est le véhicule, sur un plan plus élevé, pour la manifestation de l’esprit, les trois formant une Trinité, synthétisée par la Vie qui les pénètre tous.

L’âme est la qualité manifestée par toute forme. C’est la caractéristique subtile qui distingue un élément de l’autre.

L’âme de l’humanité n’est pas seulement une entité reliant esprit et matière, un trait d’union entre la Monade et la personnalité, mais elle remplit une fonction unique, celle de médiatrice entre les trois règnes supérieurs et les trois règnes inférieurs.

Je crois exact que l’âme vit à un niveau intemporel, constamment au présent.

Ref. Alice Bailey 1922 & Benjamin Crème 1990


Tout droit de reproduction, téléchargement ou autres sont interdit sans le consentement du Photographe Jean-Michel Laberge, étant le titulaire de tout les droits d’auteurs découlant des photos et tableaux présents.

Camera Maker:   Sony
Camera Model:   DSC-H10
Shutter Speed:   1/25 sec
Aperture:   f/3.5
Focal Length:   6.3 mm
ISO Sensitivity:   1600
Time Taken:   2008:07:21 10:15:25
Exposure Compensation:   0 EV
Metering Mode:   Multi-Segment
Flash Fired:   No Flash

RSS RSS Feed | Archive View | Powered by zenphoto